Un outil pour la décision

L’outil d’aide à la décision (OAD) proposé se présentera comme un calculateur des émissions et du stockage de GES selon le mode d’usage des terres associé à une représentation spatiale de ces bilans ; il intégrera bien entendu l’ensemble des pratiques actuelles et alternatives et sera validé par les connaissances développées au cours du projet ainsi que par celles de la littérature.

Des données acquises par la recherche scientifique

Le contexte actuel en matière de climat au sens le plus large exige des actions qui doivent être soutenues par des données factuelles fiables. Le rôle des organismes de recherche dans la collecte et l’organisation de ces données est central. Aussi, le projet SeqCOI propose de mettre à disposition les connaissances actuelles et de co-construire les outils les plus utiles à une politique territoriale d’atténuation des émissions de GES, dans le secteur agricole, par la séquestration du carbone dans le sol et la biomasse.

Pour l’heure, les territoires-cible concernés par le projet ne sont pas caractérisés ni décrits avec le même niveau de précision en termes de potentiel de séquestration du carbone. Un des objectifs du projet est d’avoir la même qualité d’information pour tous les territoires-cible. Ainsi les trois territoires feront-ils l’objet de la même caractérisation du milieu et des facteurs contrôlant le bilan GES. Grâce aux informations collectées et spatialisées, il s’agira de caractériser et hiérarchiser les déterminants des émissions et des stockages de GES à l’échelle des territoires, par mode d’usage, type de sol et climat. L'accent sera mis sur la description des agrosystèmes, toutefois, l’ensemble des usages des terres sera caractérisé en termes de bilan GES, selon les critères recommandés par le GIEC (données d’activités et facteurs d’émissions) pour chaque territoire, avec une moindre définition pour le secteur non-agricole. Les méthodes utilisées sont du domaine de la cartographie, de l’imagerie spatiale, et de la science du sol et des végétaux. L’ensemble de ces méthodes sera appliqué aux différents modes d’usages des terres des différents territoires.

data.png

Compilées dans une base de données commune

La caractérisation des bilans des gaz à effet de serre à une échelle territoriale nécessite une quantité importante de données ; ces données doivent être organisées et stockées de manière à pouvoir être utilisées durant le projet, et bien sûr au-delà. Il est donc proposé de construire une base de données (BDD) commune, adaptée aux besoins du projet, contenant les données obtenues lors de ce projet et également des données antérieures selon les conditions définies par chaque partenaire des territoires-cible. La co-construction de cette base de données s’inspirera de l’expérience du projet 2Carma.

BDD.png

Couplée à un nouveau calculateur de bilans de GES

Le projet SeqCOI propose de développer un nouveau calculateur de bilan GES à partir de l’inventaire des calculateurs de bilans GES existants. Ces calculateurs sont définis comme des outils de calculs en ligne, sous Excel, ou sous un autre format informatique, permettant d’évaluer les émissions du secteur agricole et forestier avec pour objectif d’être des outils d’aide à la décision pour les acteurs du territoire.

Ce nouveau calculateur sera développé afin de calculer les bilans GES du secteur de l’agriculture et des usages des terres, en étant à la fois, adapté aux objectifs et territoires du projet SeqCOI, et adaptable pour une approche spatiale du territoire.

Calculateur.png

Afin de produire des cartes de ces bilans GES

L’outil cartographique d’aide à la décision sera fondé sur l’association de cartographies et de calculateurs décrivant le potentiel de séquestration des différents modes d’usage utilisés dans les territoires-cible. Chaque mode d’usage sera caractérisé en termes de stockage et d’émissions de gaz à effet de serre soit à partir de la littérature soit à partir de mesures et d’expérimentations spécifiques. Des facteurs d’émission pour chaque compartiment fonctionnel des modes d’usage seront ainsi définis et ensuite utilisés dans le calculateur d’émissions de gaz à effet de serre utilisé dans l’outil d’aide à la décision proposé. Ces facteurs d’émission seront appliqués aux superficies des terres selon les différents usages ce qui permettra de proposer un bilan spatial des émissions pour un territoire considéré.

Ces bilans GES seront spatialisés, à la fois à l’instant t0 (situation actuelle) mais également à l’instant t0 + 20ans (situations prospectives) suite à des scénarios de changements d’usages des terres. Des cartes de ces bilans de GES seront produites afin d’aider les acteurs du territoire à établir des politiques territoriales d’atténuation du changement climatique dans l’Océan Indien.

cartes.png
jauge_texte.png

Dans un OAD accessible gratuitement en ligne

L’outil d’aide à la décision sera disponible à la fin du projet SeqCOI via une plateforme informatique dédiée, et accessible à toutes et tous afin d’augmenter la sensibilité de tous les acteurs aux impacts du changement climatique et des outils pour le combattre.