Contexte et enjeux

Un dérèglement climatique avéré…

Le changement climatique et ses conséquences sont reconnus comme l’une des menaces majeures pour le XXIème siècle. La gravité du réchauffement climatique est confirmée par l’augmentation du nombre d’évènements climatiques extrêmes.

Les conséquences du réchauffement climatique sont, entre autres, des événements climatiques extrêmes plus fréquents et plus violents, mais aussi des processus à plus long terme : les impacts sur la flore et la faune dus à l’augmentation des températures, l’élévation du niveau de la mer liée à la fonte des glaciers et banquises et à l’augmentation du volume des océans, l'irrégularité de l’intensité et de la distribution des pluies...

Le 6ème rapport du GIEC, rendu en août 2021, atteste encore une fois de l'urgence de la situation, situation qui est certifiée de connaître une intensification et accélération si les émissions de GES ne sont pas stoppées dans les vingt prochaines années.

… causé par les activités anthropiques

Explications : dans le passé, le climat de la planète a connu des modifications suite à des émissions naturelles de GES comme l'activité volcanique, la biodégradation des végétaux... Les changements climatiques actuels, en revanche, sont dus à l'augmentation du dioxyde de carbone et d'autres gaz à effet de serre dans l'atmosphère du fait des activités humaines (courbe orange du graphique ci-dessous).

La constante augmentation ces trente dernières années des teneurs en GES dans l’atmosphère a et aura des effets sur la température de l’atmosphère à court, moyen et long termes.

Le saviez-vous ?

Les principaux gaz à effet de serre sont la vapeur d’eau (H₂O), le gaz carbonique (CO₂), le méthane (CH₄) et le protoxyde d’azote (N₂O).

global warming index © U. Oxford, ECI.png

Identifier et valoriser les puits de carbone

Si la crise climatique semble inévitable, il existe toutefois des solutions pour atténuer voire contrer ses effets : diminuer les sources des émissions par les économies d’énergie fossile, par le développement de la bioéconomie, de l’économie circulaire, augmenter la capacité d’absorption des GES en développant et protégeant les puits de carbone terrestres, principalement les forêts et les sols. Des solutions d’adaptation aux nouvelles conditions climatiques doivent également être mises en place.

Le projet SeqCOI se focalise sur les secteurs de l’agriculture et du changement d’affectation des terres appelé secteur AFAT. Il émet principalement du protoxyde d’azote et du méthane ; le CO₂, quant à lui, est surtout émis lors des changements d’usage des terres, durant une déforestation par exemple.

L’objectif du projet SeqCOI est de proposer aux décideurs politiques à La Réunion, Madagascar et Rodrigues un outil fiable, simple d’accès et d’utilisation permettant de calculer le bilan GES (émissions – stockages) du secteur AFAT sur leur territoire. Les différents territoires pourront ainsi être valorisés pour leur capacité soit à neutraliser les émissions de GES, c’est-à-dire à absorber autant que ce qu’ils émettent, soit à constituer des puits de carbone (émissions < stockage).

Secteur AFAT (ou AFOLU) : Agriculture, Foresterie et Autres utilisations des Terres

Ce secteur d'activités est primordial par son impact sur la sécurité alimentaire, la résilience, l'atténuation du changement climatique et le développement des territoires

Le sol dans la lutte contre le changement climatique

Après la COP21 de Paris et la COP22 de Marrakech, le sol comme solution contre le changement climatique est un sujet de recherche qui s’est révélé intéressant à... creuser. Petit tour des activités de la zone Océan Indien en la matière :

→ L’IRD, à travers son unité Eco&Sols, développe des recherches sur la problématique de la séquestration du carbone dans les sols des régions chaudes depuis plusieurs décennies et a acquis une expertise internationale sur le sujet. Elle est présente dans l’Océan Indien depuis 2004 et à La Réunion depuis 2016.

L’unité AIDA (Cirad), en étroite collaboration avec l'UMR Eco&Sols à l'IRD, ont élaboré une méthodologie originale associant des mesures de terrain, des méthodes de caractérisation des stocks de carbone du sol par spectroscopie infrarouge et par imagerie spatiale.

→ Cette offre locale, à La Réunion, fruit d’un partenariat de l’IRD avec le Cirad et l’Ademe, a permis de développer des méthodes originales et innovantes dans le cadre du Projet C@run « Séquestration de carbone dans les sols agricoles réunionnais : évaluations, modélisation spatiale et potentiels d'atténuation du changement climatique ». Le projet s'est clôturé fin 2018 et le rapport de synthèse est disponible ici. L'approche utilisée sera valorisée dans le projet SeqCOI en l’appliquant aux territoires-cible de nos partenaires.

→ A Madagascar, le Laboratoire des Radio-Isotopes (LRI) développe, dans le cadre de son axe de recherche « Sols et Changement Climatique » des études sur les impacts des différents modes d’usage et des pratiques agricoles sur la séquestration du carbone dans le sol et dans la biomasse végétale, avec un regard particulier sur les variables qui contrôlent cette séquestration à différentes échelles.

Le projet 2Carma (2017- 2019) sur les « Cartographies du Carbone du sol à Madagascar » a été réalisé par l’IRD-Réunion, avec le soutien de la Préfecture de La Réunion dans le cadre du Fonds de Coopération Régionale (FCR). En partenariat avec le LRI, le projet a permis de compiler les informations d’utilisation des sols et de stock de carbone de l’île dans une base de données complète mise à disposition des utilisateurs et utilisatrices.

→ Le LRI et l’IRD sont les animateurs du réseau « Carbone du sols pour une Agriculture durable en Afrique », dit Casa, plateforme pour la promotion d’une gestion optimale des matières organiques en agriculture.

Le consortium Circasa pour « Coordination of International Research Cooperation on Soil Carbon Sequestration in Agriculture », financé par l’UE, a pour objectif de structurer la recherche sur le carbone des sols, pour son rôle dans l’atténuation des effets du changement climatique.